Architecture Paramétrique et BIM / au travers du travail de XTU

master-bim
xtu
parametric
enpc
bim

(Sébastien Lucas / Future Architect) #1

Extrait du master BIM du 15 février 2017

Nicolas Senemaud de l’agence XTU nous présente sa thèse sur les liens entre l’architecture paramétrique et le BIM

XTU est une agence qui met une grande importance dans l’innovation.

  • Le musée du vin à Bordeaux,
  • le concours Réinventer Paris

Tous les projets de XTU ont un lien avec l’“ingénierie créative” et l’“innovation”.

Les concepteurs paramétriques peuvent t’ils s’adapter aux BIM ?

En effet il y a des différences culturelles importantes dans le monde du paramétrique et de celui du BIM.

Grasshoper, Dynamo, Flux… sont des utilisés de plus en plus et font le pont entre le paramétrique et le BIM. Le fait que les concepts de base de la programmation soient compris par les architectes : qu’est ce qu’une liste, une itération… est déjà une révolution.

Emergence d’un BIM paramétrique

Une liberté de forme appliquée à des standards d’échanges. On formalise le processus de conception (et non la construction). Le design paramétrique est extrêmement empirique et ne repose pas sur des standards. Pour faire le pont entre les deux, on a besoin de standardiser ses processus de conception.

Mais est ce que cette complexité de la géométrie du projet et de la déclinaison des familles… est intéressante. Il y a donc un moment où la complexité n’est plus gérable.

Un architecte utilise beaucoup de logiciels, mais l’outil est limité par définition. Les outils que le BIM créait ont une durée de vie limitée. Donc on ne peut pas se baser uniquement sur des outils.

Un architecte doit avoir des compétences élargies :

  • BIM
  • Code
  • Fabrication digitale
  • Veille info
  • Ingénierie
  • Théorie
  • Visualisation
  • Outils

Le blog programming architecture illustre les problématiques des changements actuels autour la conception architecturale au moyen de courtes videos assez radicales.

Francesco Cingolani, revient sur la présentation de la thèse.

Il y a une tendance à penser le BIM comme quelque chose de purement technique. Pourtant il y a un travail culturel à faire pour comprendre comment manipuler les outils de conception.

Les deux univers peuvent s’enrichir et on doit aussi s’interroger sur les fondements de la culture de l’architecture paramétrique :

  • Qu’est ce que c’est le parametrisme ?
  • Qu’elles sont ses références culturelles ?
  • Quel impact sur l’architecture en France ?